Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Free State of Jones

27 Novembre 2016 , Rédigé par Lilith Publié dans #drame

Free State of Jones

     Gary Ross, réalisateur américain pas très connu des cinéphiles, nous propose pour cette fin d’année un film biopic qui livre la vie de Newton Knight.

    L’histoire est celle de Newton Knight qui, en pleine guerre de Sécession, prend la tête d’un groupe de paysans blancs et d’esclaves qui en ont marre de se cacher, pour se battre contre les Etats Confédérés. Engagé contre les injustices et notamment l’exploitation humaine, il va fonder le premier Etat où hommes noirs et blancs sont libres et égaux.

 

    Gary Ross livre ici un travail esthétique, soigné par une photographie immersive et une mise en œuvre de la photographie, des décors et des costumes qui permettent de se plonger au temps du 19e Siècle et d’apprécier le film.

    Les acteurs sont extrêmement bons, aidant à la dureté de cette histoire par leurs jeux d’acteurs sans fausse note à l’instar de Gugu Mbatha-Raw et Mahershala Ali qui permettent une empathie complète sur leur vie et les événements qu’ils subissent.

    Matthew McConaughey est impressionnant dans son rôle de chef de troupe. Il délivre un jeu d’acteur avec énormément de charisme, de force dans le regard mais peut aussi montrer beaucoup d’émotions, notamment durant les fortes scènes de fin de film.

    Pour ce qui est du scénario, je dirais qu’il est plutôt simple mais pose ici une question très important sur les biopics historiques, est-il possible de réaliser un film historique tout en pouvant faire en sorte que le scénario n’en soit pas banal et simple ?

    La réalisation est très bien faite, très belle mais plutôt scolaire et sans audace. Il faut néanmoins parler des reconstitutions d’éléments divers, notamment les scènes de guerre, comme celle du début ou celle se passant dans un village, sont extrêmement bien réalisé et coupe quelque peu avant le genre du drame, sans pour autant ne plus poser du suspense sur les événements.

    La musique est quant à elle inexistante, mais pour une fois je trouve cela plutôt agréable. Je trouve extrêmement difficile de s’immerger dans un film biopic et surtout historique si la musique est omniprésente, cela me sort du film.

 

    Un gros problème de ce film est la durée et la gestion du temps.

    Ce film est trop long, se perd à certains moments dans les longueurs qui ne servent pas le film, comme cette idée bizarre de flashback presque un siècle après. Alors oui cela montre que rien n’a vraiment changé, mais on n’a pas besoin de scènes qui alourdissent le film, on allume la télévision et on le voit.

    Le problème est de vouloir mettre autant d’informations et d’événements dans un film de 2h20. Cette période a été tellement dense en événements que je pense qu’il y avait trop d’informations à traiter, et que celles choisies n’ont malheureusement pas été développées comme il le faudrait ce qui laisse un sentiment de vide à certains moments.

    Ce film est très intéressant, mais il se perd en alternant d’une manière étrange et un peu brouillonne entre les scènes de pures émotions qui ne peuvent que tirer une larme, et les scènes de combat dans des reconstitutions époustouflantes.

    Un point que je trouve gênant aussi est la façon un peu héroïque et voir super héros qui va tout résoudre dont est montré Newton Knight. Son personnage est vu comme quelqu’un de glorieux, mais on peut noter qu’il y a clairement un manque de retenue et de réflexions dans ses actions durant tout le film. Il fonce à tête baissé sans réfléchir et ne semble pas avoir évolué lorsqu’on compare le personnage à la fin du film avec le personnage du début. C’est exactement le même caractère, à croire que tout ce qu’il a vécu ne l’a pas fait changer.

 

    Ce film est un film est intéressant, qui porte une fois de plus sur une période sombre des Etats-Unis, et permet à certains très bons acteurs d’émerger malgré une réalisation bien mais extrêmement simple et sans effet.

 

ODLM

 

Lien Allociné 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article